FAV 2024     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications  -   Collaborations  -  MedI-FAV         


Le Festival propose de découvrir l’architecture de Jean Balladur au travers d’un parcours urbain ainsi que maritime, révélant les lieux emblématiques de la ville de La Grande Motte.

The Festival offers to discover the architecture of Jean Balladur through an urban and sea journey, revealing the emblematic places of the town of La Grande Motte.


PATIO DE L'EGLISE SAINT AUGUSTIN - PLACE 1ER OCTOBRE 1974



Photographies à télécharger / Download

L’église Saint-Augustin est l’un des éléments clé de la « place des 3 pouvoirs » (aujourd’hui place du 1er octobre 1974) conçue par Jean Balladur à La Grande Motte. Référence directe à la ville de Brasilia, capitale du Brésil, dessinée par le grand Oscar Niemeyer, cette place accueille les bâtiments qui incarnent les pouvoirs que l’on trouve dans toute ville. Le pouvoir du peuple d’une part avec les gradins du Centre Culturel qui accueillent événements et spectacles durant l’été, le pouvoir temporel avec la mairie et bien sûr le pouvoir spirituel avec l’église. Cet édifice dessiné tout en paraboles et ellipses garde des proportions modestes mais peut accueillir, durant la saison estivale, plusieurs centaines de fidèles supplémentaires grâce à son coeur qui s’ouvre vers l’extérieur et permet de pratiquer l’office sous les pins. Son clocher à la forme atypique accueille une cloche qui date du XVIIe siècle. Les vitraux, installés en 1995, sont dus à l’un des grands maîtres verriers de Chartres : Jacques Loire.

St. Augustin church is one of the key elements of “place of three powers” (now Place 1 October 1974) designed by Jean Balladur in La Grande Motte. Direct reference to the city of Brasilia, capital of Brazil, designed by the great Oscar Niemeyer, this site welcomes buildings that embody the powers found in any city. People power on the one hand with the steps of the Cultural Center, which hosts, events and shows during the summer, the temporal power with the city hall and of course the spiritual power of the church. This edifice drawn with ellipses and parabolas while modest proportions but can accommodate during the summer, hundreds of additional followers through his heart that opens outward and can practice the Office under the pines. Its bell tower with an atypical shape hosts a bell dating from the seventeenth century. The windows, installed in 1995, are due to major glassmakers from Chartres: Jacques Loire.


PLACE MARS JANICAUD - QUAI GEORGES POMPIDOU


Photographies à télécharger / Download

Dès 1967, le port de La Grande Motte est inauguré, prêt à recevoir ses premiers bateaux. Cet élément fondateur de la ville balnéaire qu’est La Grande Motte sera complété, dès 1968, par les premiers projets immobiliers que sont les résidences Delta, Provence, Fenestrelle et Grand Pavois sur le quai Georges Pompidou. Ces bâtiments sont conçus par l’architecte en chef de La Grande Motte, Jean Balladur lui-même. Ils incarnent sa vision de l’architecture/sculpture : les façades s’ornent de « résille » de béton (ou modénatures) qui donnent un langage propre à chaque bâtiment. La forme imposée par l’architecte est la pyramide « tronquée » inspirée des temples précolombiens de Teotihuacan au Mexique. Entre les immeubles Provence et Delta, on trouve la place Mars Janicaud. Elle est un lieu de vie et de convivialité pour les premiers habitants de La Grande Motte qui ne disposent alors que du quai Pompidou pour déambuler, se restaurer et consommer. Elle est ornée d’une grande fontaine basse. Plus tard, une sculpture en métal d’Albert Marchais, artiste proche de Jean Balladur, sera installée à son extrémité. Cette œuvre, c’est « la dame de la Motte » qui contemple le port et accueille les plaisanciers faisant escale à La Grande Motte.

In 1967, the port of La Grande Motte is opened, ready to receive its first ships. The founder element of the seaside town who is La Grande Motte is completed by, in 1968, for the first real estate projects that are residences Delta, Provence, Fenestrelle and Grand Bulwark on the quai Georges Pompidou. These buildings are designed by the chief architect of La Grande Motte, Jean Balladur himself. They embody his vision of architecture / sculpture, the facades adorn of “mesh” of concrete (or moldings) that give its own language to each building . The shape imposed by the architect is the Pyramid “truncated” inspired by pre-Columbian temples of Teotihuacan in Mexico. Between buildings Provence and Delta, there is the Mars Janicaud square. It is a place of life and friendliness to the first inhabitants of La Grande Motte, which only have the Pompidou dock to stroll, eat and consume. It is decorated with a large fountain. Later, a metal sculpture of Albert Marchais, artist close to Jean Balladur, will be installed at the end. This work is “the lady of the Motte” which contemplates the harbor and welcomes sailors calling at La Grande Motte.


Les pyramides autour du port de La Grande Motte sont caractéristiques du « gabarit » imposé par Jean Balladur, architecte en chef de La Grande Motte, au Centre Ville. Ces pyramides sont « tronquées » et doivent donner à la ville unité et harmonie. Cette forme est inspirée à l’architecte par son voyage au Mexique où il visite, entre autre, le site précolombien de Teotihuacan dont les temples ont cette forme. Aux lignes droites et impérieuses du Centre Ville, la part masculine de la ville selon l’architecte, viendront s’ajouter, plus à l’ouest, les immeubles aux formes rondes et douces du quartier du Couchant, part féminine de la ville. Les résidences Acapulco, Commodore et Concorde, sur le quai Charles de Gaulle présentent un décor un peu particulier. Les séparations en béton entre les balcons sont un hommage au nez du Général de Gaulle.

The pyramids around La Grande Motte harbor, in the city center, are characteristic of the "template" imposed by Jean Balladur, Chief Architect of La Grande Motte. These pyramids are "truncated" and must give the city unity and harmony. This form is inspired by the architect's trip to Mexico where he visited, among others, the pre-Columbian site of Teotihuacan whose temples have this form. With straight lines and compelling the City Center, the male part of the city, according to the architect, will be added, further west, buildings with round and soft shapes of the district of Couchant, feminine side of the city. Acapulco residences, Commodore and Concorde, on the Quai Charles de Gaulle have a somewhat unusual decoration. The concrete dividers between the balconies are a tribute to General de Gaulle's nose.



Depuis le quai Nord et la capitainerie, on peut admirer la « Skyline » (ligne d’horizon) de La Grande Motte qui a rendu célèbre l’architecture de Jean Balladur. Celle-ci est constituée par des bâtiments en forme de pyramides tronquées inspirées à l’architecte par les temples précolombiens de Teotihuacan au Mexique. La grande pyramide, au centre, est le bâtiment le plus haut. Jean Balladur l’a conçue comme un « amer » -un point de repère pour les marins- sur l’horizon.
A quelque pas de là, la capitainerie de La Grande Motte est également due à Jean Balladur qui souhaite lui donner une forme très expressive. L’ensemble du bâtiment est semblable à une immense baleine qui accueillerait les plaisanciers entrant dans le port : les arches en bois qui ornent les flancs du bâtiment sont semblables aux côtes de l’animal. La vigie en serait la tête avec ses larges ouvertures en lieu et place des yeux et de la bouche du cétacé.

From the north place and the harbor pier you can admire La Grande Motte Skyline that made ​​famous Jean Balladur architecture. The Great Pyramid, in the cente, is the tallest building. Jean Balladur was designed as a "amer", a marin landmark on the horizon.
A few steps away, La Grande Motte harbor is also due to Jean Balladur who wishes to give a very expressive form. The whole building is like a huge whale that welcome boaters entering the port : the wooden arches that adorn the building's flanks are similar to the ribs of the animal. The lookout would head with wide openings instead of the eyes and mouth of the cetacean.


INSTALLATIONS FLOTTANTES
FLOATING INSTALLATION



Dès 1967, le port de La Grande Motte est inauguré, prêt à recevoir ses premiers bateaux. Jean Balladur, architecte en chef de La Grande Motte, dessine l’ensemble des bâtiments qui l’entourent. Les premières résidences sont celles du quai Georges Pompidou, puis viennent celles du quai Charles de Gaulle ou quai d’honneur, puis viendra l’emblème de la ville balnéaire, La Grande Pyramide. Sur le quai Charles de Gaulle on trouve les résidences Acapulco, Concorde et Commodore dont le décor -les séparations en béton entre les balcons- est un hommage au nez du Général de Gaulle. C’est en effet non loin de là que l’hélicoptère de celui-ci se pose en octobre 1967 lors de son inspection des grands chantiers de la Mission Racine ! Jean Balladur, fervent admirateur du grand homme, décide alors, loin de toute moquerie, de célébrer son flair en donnant aux immeubles ce profil si caractéristique.
. In 1967, the port of La Grande Motte is opened, ready to receive its first ships. Jean Balladur, chief architect of La Grande Motte, drew all the buildings that surround it. The first buildings are those of quai Georges Pompidou, followed by those of quai Charles de Gaulle or quai honor, then come the seaside town, The Great Pyramid. On the quai Charles de Gaulle is located the Acapulco residence, Concorde and Commodore whose decor – separation of concrete between balconies – is a tribute to General de Gaulle’s nose. It is indeed not far from where the helicopter it arose in October 1967 during his inspection of major projects of the Mission Racine ! Jean Balladur, a fervent admirer of the great man, then decided, far from mockery, to celebrate his flair giving to buildings this characteristic profile.


ESPLANADE MAURICE JUSTIN DIGUE EST



Photographies à télécharger / Download