FAV 2024     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications  -   Collaborations ReCITYing        


Empreintes inversées
Henri de Sevin & Marine Divisia
Paris / Bordeaux // France

Diplômés de l’Ensap de Bordeaux en 2007 et de l’Ensa de Grenoble en 2009, après avoir étudié à quelques années d’écart à Valencia en Espagne, nos chemins se croisent à Paris. De cette expérience commune, au sein de « Lipsky+Rollet architectes » pendant plus de 3 ans, nous avons appris à former notre regard et compris ce que pourraient être nos futures envies d’architectures. Nous avons enrichi nos parcours d’autres expériences en mettant à profit ce savoir commun. De nos apprentissages différents, chez Chaix et Morel, Nicolas Michelin et Toury-Vallet nous avons travaillé sur des projets extrêmement variés en termes d’échelles et de programmes. Le dénominateur commun de notre collaboration est le plaisir d’architecture. Peu importe la complexité ou la dimension d’un projet, ce qui nous anime réside dans l’envie. La réponse à une problématique donnée découlera naturellement de cette entente.

Graduated from ENSAP Bordeaux in 2007 and Ensa Grenoble in 2009 and after studying a few years apart in Valencia, Spain, our paths crossed in Paris. From common experience in «Lipsky+Rollet architectes» for more than 3 years, we have learned to train our eyes and understand what could be our future desires of architectures. We have enriched our path of other experiences by leveraging this common knowledge. From our different learning in Chaix and Morel, Nicolas Michelin and Toury-Vallet we worked on extremely varied projects in terms of scales and programs. The only similar point of our work is the pleasure of architecture. Regardless size or complexity of a project, what motivates us is in envy. Response to a given issue will naturally flow from this areement.



La cour est un lieu propice pour solliciter nos souvenirs en toute spontanéité. La genèse du projet est basée sur une grande diagonale venant séparer l’espace et créer deux ambiances distinctes. Le passage de l’une à l’autre s’effectue par des panneaux pivotants. La première face de cette paroi est conçue comme un miroir, reflet intemporel de la cour. L’autre face est une fresque vivante : un tableau à craie géant. Le reflet d’un panneau devient le négatif d’un morceau de tableau à la craie. La perception de la cour évolue continuellement. Le projet devient le support de notre mémoire et l’expression de notre potentiel créatif. La fresque initiée sur la face en tableau à la craie est à compléter. Chacun est invité à laisser une marque de ses souvenirs. Le passage du plus grand nombre donnera un sens à notre composition en inversant les empreintes spatiales et temporelles. L’histoire de la cour souffle au présent d’être un nouveau souvenir.

The courtyard is a place to solicit our memories spontaneity. The genesis of the project is based on a long diagonal from separate space and create two distinct environments. The transition from one to the other is effected by pivoting panels. The first side of this wall is designed as a mirror, reflecting timeless court. The other side is a fresco living: a giant chalkboard. The reflection of a panel becomes the negative of a piece of chalk table. The perception of the court is constantly evolving. The project is the support of our memory and the expression of our creative potential. Initiated the mural on the side in chalk table is complete. Everyone is invited to leave a mark of his memories. The passage of many give meaning to our composition by reversing the spatial and temporal fingerprints. The history of this court blast being a new memory.